Qui sommes-nous ? | L'Observatoire Climat Air Energie Grand Est

Qui sommes-nous ?

L'Observatoire Climat-Air-Energie du Grand Est, un outil d'aide à la décision

Contexte

La lutte contre le changement climatique est un enjeu majeur qui nécessite la mobilisation des tous les acteurs à l’échelle mondiale, européenne, française mais également locale pour être efficace. Des initiatives multiples sont déjà mises en œuvre dans les domaines du climat (atténuation et adaptation au changement), de la qualité de l’air, et de l’énergie (maîtrise de la consommation et développement des énergies renouvelables). Afin de pouvoir évaluer la capacité de contribution de chaque territoire de la région Grand Est et de mesurer leur avancement, la Région Grand Est, l’ADEME et l’Etat ont souhaité mettre en place un observatoire climat – air – énergie régional, inscrit dans une dynamique plus large d’observation de la transition énergétique.
En complément, le Programme Régional réglementaire de Surveillance de la Qualité de l’Air d’ATMO Grand Est prévoit pour la période 2017-2021 des actions d’accompagnement des politiques air-climat-énergie.
L’observatoire climat – air – énergie du Grand Est, mis en place dans le cadre de la gouvernance de la transition énergétique, est ainsi animé par ATMO Grand Est qui dispose de la plupart des données nécessaires à la mission de service public que constitue l’observatoire.

Missions

L’Observatoire Climat – Air – Energie du Grand Est est chargé :

  • d’améliorer la connaissance, d’harmoniser et assurer le suivi des données dans les domaines « climat – air – énergie »,
  • d’accompagner la diffusion de ces données dans les territoires comme outils d’aide à la décision et de suivi des politiques publiques.

 

En particulier, l’observatoire a pour objectifs de :

  • fournir les indicateurs nécessaires à l’évaluation de la mise en œuvre des objectifs de la loi de transition énergétique et du schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires ;
  • développer une expertise relative au profil régional climat – air – énergie, produire des analyses quantitatives et qualitatives des dynamiques en cours et en assurer la diffusion ;
  • fournir des données territoriales publiques, fiables et harmonisées sur les domaines climat – air – énergie et assurer leur diffusion ;
  • expliciter auprès des collectivités impliquées dans des démarches de transition écologique et solidaire, en particulier les Plans Climat Air Énergie Territoriaux (PCAET), les données qui sont fournies ;
  • faciliter l’émergence d’une dynamique d’observation plus large, intégrant le bâti, les déchets, etc., notamment par le biais d’échanges de données.

Partenaires

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d’expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale. L’Agence aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, les économies de matières premières, la qualité de l’air, la lutte contre le bruit, la transition vers l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

L’ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Rejoignez-l’Ademe sur Twitter

http://www.grand-est.ademe.fr

ATMO Grand Est, association à but non lucratif agréée par le Ministère chargé de l’environnement, a pour mission la surveillance de la qualité de l’air dans la région Grand Est, conformément à la Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (Loi LAURE) du 30 décembre 1996 intégrée au code de l’environnement. Cette loi donne le droit à chacun de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.

ATMO Grand Est mène les missions suivantes :

  • Assurer la surveillance réglementaire de la qualité de l’air, grâce à un dispositif de mesure et des outils d’inventaires et de modélisation ;
  • Informer, alerter et prévenir les citoyens, les médias et les autorités sur les niveaux de pollution ;
  • Evaluer les expositions de la population de la région Grand Est et des écosystèmes à la pollution de l’air ;
  • Participer à des études ou programmes de recherche pour améliorer les connaissances sur la composition physico-chimique et biologique du compartiment atmosphérique comme sur les impacts sanitaires, environnementaux, économiques et sociaux associés ;
  • Effectuer une veille sur les enjeux émergents et encourager l’innovation au service de la qualité de l’air et du climat ;
  • Accompagner les partenaires et déployer des outils d’aide à la décision afin qu’ils établissent des plans de gestion de la qualité de l’atmosphère, selon une approche transversale air-climat-énergie-santé ;
  • Animer un réseau d’acteurs fédéré sur les différentes échelles territoriales (régionale, nationale, transfrontalière, internationale) ;
  • Sensibiliser les citoyens en valorisant et diffusant les résultats acquis.
http://www.atmo-grandest.eu

Direction déconcentrée de l’État en région, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) applique les politiques publiques du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES) et du Ministère de la Cohésion des Territoires sous l’autorité du préfet de région et des préfets de départements.

Elle exerce ses compétences dans les domaines de la transition énergétique et des énergies renouvelables, de la lutte contre le changement climatique, de la santé et environnement, de la prévention des risques naturels et technologiques, de l’eau et de la biodiversité, des sites et paysages, de l’aménagement et de l’urbanisme, du logement et de la construction, et des mobilités durables.

Elle veille à respecter les principes de la « Charte d’Engagement des DREAL » :

  • une mise en application des principes du développement durable
  • une logique de proportionnalité dans l’instruction des dossiers
  • un aboutissement rapide des projets et leur bonne intégration environnementale
  • une plus grande participation du public et une transparence des décisions
  • une inscription dans une démarche qualité.

 

Son activité s’organise autour :

  • d’une équipe de direction,
  • de huit services à vocation technique disposant d’une compétence régionale :
    • le service Aménagement et Énergies Renouvelables
    • le service Transition Énergétique, Climat, Logement
    • le service Transports
    • le service Eau, Biodiversité, Paysages
    • le service Prévention des Risques Naturels et Hydrauliques
    • le service Prévention des Risques Anthropiques
    • le service Évaluation Environnementale
    • le service Connaissance et Développement Durable.
  • de deux services chargés d’assurer les fonctions « support »,
  • de dix unités départementales dont deux bi-départementales.
http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/

La Région Grand Est, issue de la fusion des Régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine met en œuvre les compétences suivantes : transports routiers interurbain et ferroviaire express régional, formation professionnelle et apprentissage, enseignement supérieur et recherche, patrimoine des lycées, développement économique, agriculture et forêt, aménagement des territoires, environnement, culture, sports, loisirs, tourisme. Elle intervient notamment en matière de soutien à la transition énergétique dans le cadre du Programme Climaxion conduit conjointement avec l’ADEME.

La Région est par ailleurs chef de file, c’est-à-dire qu’elle a un rôle de coordination de l’action des autres collectivités, dans les domaines de l’aménagement du territoire, de l’économie, des transports, des déchets, du climat, de l’air et de l’énergie.

C’est dans ce cadre que la Région soutient l’Observatoire Climat Air Energie du Grand Est afin de suivre l’avancement du territoire en faveur des objectifs de transition énergétique et l’amélioration de la qualité de l’air et pour que chaque territoire puisse avoir les mêmes clés d’analyse pour définir et suivre sa stratégie en matière d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, de maîtrise des consommations énergétiques, de développement des énergies renouvelables et de qualité de l’air.

https://www.grandest.fr/